" />
01 août 2013

Cette chimio-là, mon vieux, elle est terrible !

Salut tertous, me revoilà, pas bien pimpante encore une semaine jour pour jour après cette p****n de chimio ! J'avais prévenu que je fermais pour travaux, mais je ne pensais pas que les impondérables inévitables sur n'importe quel chantier prendraient autant de temps !!! A vrai dire, c'est peut-être aussi l'accumulation de poisons, peut-être aussi la piquouze de Neulasta (le "vas-y-mémère" de mes globules blancs), mais j'ai dérouillé comme jamais ! Jusqu'à dimanche, c'était encore à peu près supportable, vu que j'avais des... [Lire la suite]

19 juillet 2013

Finalement, j'allais bien mieux avant qu'on ne me soigne !

Ma créativité étant proportionnelle à ma forme, vous aurez remarqué que cette semaine a été placée sous le signe de la fatigue... Enfin, pas tout à fait ! Entre ma petite sieste matinale de 9 h30 à 11 heures, ma petite sieste de l'après-midi de 14 à 16, et ma petite sieste vespérale de 18 à 19, il ne me reste pas beaucoup de temps pour écrire, vous en conviendrez ! (Et je dors comme un loir de 23 h à 6 heures environ, d'une traite et sans hypnotiques !!!) D'autant que ma séance de pur bonheur (traduisez ma prochaine chimio) est... [Lire la suite]
08 juillet 2013

Une tchimi qui fait une chimio, ça donne une chtimio...

Elle n'est pas de moi celle-là, mais d'un vieux pote ! Merci Olive ! Et hop, me revoilà, sortie de dessous la couette après 4 jours d'éternation ... Ben oui, s'il y a l'hibernation, il doit y avoir l'éternation, non ? Pour une fois qu'on a du soleil et que ça dure plus qu'une demi-journée... Sauf que je n'étais pas toujours sous la couette, trop chaud sous les combles, parfois, j'étais dessus, ça change. Bref, suis moins bebeurk, ça va moins mal, vais pouvoir m'attaquer à mon repassage en retard (en retard est un doux euphémisme) ... [Lire la suite]
26 mai 2013

A J+ 10... Grosse fatigue, moral super, et j'ai toujours du poil aux pattes !

Tout d'abord, Bonne Fête à toutes les Mamans ! Suis un peu naze depuis hier, trop de pêche tue la pêche ! Retenez bien ça, je le mettrai dans le traité de philosophie que j'écrirai quand je serai guérie - ou avant, tout dépend du nombre de maximes aussi profondes que j'engendrerai d'ici à la fin de mon traitement - en même temps, trop (jamais trop, voyons, Edith) de copines donne un moral d'acier ! Merci encore à Nat pour ta visite, nous n'avons pas vu le temps passer, à Fofie, que j'ai retrouvée "de visu" après 5 ans de... [Lire la suite]