Bon, je sais, j'exagère, ô public* adoré mon amour  ! (Merci au regretté Pierre Desproges pour cette citation)

* Public, faut voir, un blog a des pointes de fréquentation quand on écrit, entre 2 messages, c'est plutôt calmos.

Bref ! J'ai le plaisir de vous annoncer que JE VAIS BIEN !

Bon, je passe sur la fatigue liée d'une part aux effets secondaires du

Cancer du sein : le tamoxifène bientôt prescrit pendant 10 ans

Ce médicament qui réduit le risque de récidive après un cancer du sein est aujourd'hui prescrit pendant 5 ans. Mais une nouvelle étude montre qu'une ordonnance de 10 ans réduirait le taux de décès de 25%.

http://www.topsante.com


tamoxifène que je prends scrupuleusement tous les matins (et dont le plus fréquent est...la fatigue, tiens ! ) et c'est pas près de s'arrêter (voir ce lien intempestif qui s'affiche à présent, ils sont fous chez Canalblog ?) , et d'autre part au fait que je passe une grande partie de ma vie au volant de ma Rosalie quand je ne suis pas sur mon ordi ou en train de lire au soleil ou dans mon lit...

Ou au Centre Social où je suis bénévole, et depuis ce week-end membre du Conseil d'Administration, sisisi !
C'est moi qui commande -rires- ., pas de dividendes, par contre, assoc loi 1901 oblige -rires encore, suis de bon poil, il fait beau.

Et justement, en tant que bénévole dévouée, j'ai repris à mon compte la gestion du site du Centre, que je mets à jour et que j'enrichis petit à petit , car au départ, il était aussi plaisant que le site Impôts.gouv.fr, voire pire même, et il était à l'abandon depuis 2010.

Et comme il est momoche, je m'évertue à le refaire (4ème essai en cours...), ça prend du temps, ça aussi. Mais j'aime bien.

Vous l'aurez compris, j'ai du taf, entre siestes, (bien obligée mais j'aime bien), bénévolat (pas obligée, mais j'aime bien) et entretien de la maison et du jardin (tout doux, hein, suis invalide dorénavant - et puis j'aime pas bien), je jongle avec les conduites de Gazelle Jolie au lycée, suis allée la récupérer à 10 heures ce matin en pleine panique because le bac approche, les bacs blancs, c'était la semaine dernière, "ils" se sont foutus de sa g... en anglais (où elle excelle, ce doit être pour ça ! )

Et, last but not least,  mes séances de kiné super-efficaces (mais hélas lointaines, 30 km et autant pour reviendre, mais j'optimise en m'arrêtant chez ma petite maman ou ma tante au retour) chez mon neveu, mon lymphodème (je ne mets plus de lien, ça fait moche, vous avez qu'à googliser) est en pleine régression.

N'oublions pas non plus le suivi de ce foutu cancer (comme le lait sur le feu, je suis surveillée ! VIP vous dis-je ! ).

A ce propos (quelle transition, ça m'émeut moi-même), à cause du tamoxifène, au lieu d'un frottis tous les 2 ans et une écho pelvienne tous les ans, comme je risque de développer un cancer de l'utérus, on passe à un frottis tous les ans et à une écho tous les six mois. Ma charmante gynéco s'étant renseignée, m'ayant informée et convoquée pour le frottis, vous l'aurez compris, je lui ai remontré mon intimité...

Mais comme elle est adorable, qu'elle n'exerce que le mercredi matin dans ma contrée lointaine, et encore, une fois par mois, ça tombe bien, le mercredi, l'emploi du temps de la Gazelle est adapté.

En plus, cette fois-ci, ma belle-soeur, sage-femme dans le même secteur de PMI - oui, je consulte en PMI... no comment ! C'est tout près) était là mercredi, et nous avons papoté joyeusement à propos de nos enfants respectifs, et au soleil, ce qui ne gâte rien.

J'avais le temps, elle n'était pas débordée, une patiente ayant rendez-vous n'étant pas venue. C'est sympa, d'avoir le temps, parfois, merci cancer !

Bon, mammo/écho + écho pelvienne le 4 mars (dans la même clinique, en suivant, cool ! - et Gazelle est en vacances, j'ai quartier libre), pour revoir ma chir vénérée le 3 juin. Voilà le programme côté santé.

Côté administratif, j'attends encore mon licenciement pour inaptitude, qui devrait intervenir dans la prochaine quinzaine... et tenez-vous bien, c'est du très très lourd, j'ai perçu ma rente d'invalidité de mars début avril, comme c'est normal me direz-vous ? Ben non, vu que c'est la sécu, je croyais naïvement qu'il leur faudrait trois mois au moins ! Que je suis médisante, tiens !

Bon, sur ce coup-là, ils auront été efficaces, je leur pardonne les avanies que j'ai subies l'an dernier, et dont je vous avais entretenu à l'époque, ô public chéri mon amour (bis). Je suis gentille, vous le savez.

Que vous dire encore ? Ben... cet aprem, atelier d'alphabétisation à 14 heures, alors je vais aller cuisiner (un peu) pour Gazelle et moi.

Bon appétit et à plouche,

votre bombasse qui a hâte d'être en vacances scolaires !