Aujourd'hui, je me dévoile carrément : photos à l'appui, la TOTALE !
Depuis le temps que je vous bassine avec mes tifs, ce n'est pas quand ils auront repoussé que je pourrai le faire...

Faut bien rigoler un petit peu (de soi-même, bien évidemment, vous me connaissez, je m'auto-dérisionne en noir, souvent ! ).

Bon, je voulais mettre des musiques de fond, mais je ne trouve pas ça possible sur cet hébergeur de blogs, donc, on fera comme on peut : je mets la photo, puis le lien de la chanson qui va bien avec, que vous ouvrez dans la nouvelle fenêtre en cliquant dessus, après avoir allumé le son, sinon, ça sert à rien.

Là, vous avez le choix : regarder le clip (conseillé) ou revenir sur l'onglet du blog et regarder ma tronche (moyen)

Dans tous les cas, pour aller jusqu'au bout du post, il faut revenir sur l'onglet du blog quand vous en avez marre du clip.

Bon méthode artisanale, certes, qui vaut ce qu'elle vaut, je n'en ai pas d'autre, et je m'amuse à inventer des nouvelles façons de poster des nouvelles !


Pour commencer, écoutez ceci (pas forcément jusqu'au bout, bien que cette version soit sympa et rigolote, même si j'aime pas Johnny en général, j'ai le sosie de Jean Réno dans ma vie, et puis ils se marrent)

Quand vous en avez marre, fermez la nouvelle fenêtre...C'est comme ça à chaque fois, hein...

Un peu sportif, certes. Désolée !

Fin de l'intro.


 

Première étape : en mode pêchu, sortie, maquillée, emperruquée...
Le foulard cache le port-à-cath, la classe, kôa, sauf que j'ai oublié de mettre des bijoux pour être féminine (clin d'oeil à des copines qui comprendront l'alluse). 

Si vous le pouvez, écoutez en même temps pendant 28 secondes, histoire de comprendre mon propos

NB : pas de soutif, même pour sortir, j'en mets plus, ça fait mal à mes cicatrices et en plus ça aide à avoir un cancer du sein en coinçant la circulation lymphatique. Tant pis pour la pesanteur.

Mais une bestiole sur mon sein opéré... juste pour cette fois.

20130711_115323


 

A présent, en mode "je suis rentrée, mais je repars bientôt" : toujours maquillée et vêtue correctement.
Voyez Twingo-Rose en arrière-plan, elle piaffe d'impatience !

Ecoutez ça environ 40 secondes

Jolie, ma casquette, non ? Je l'avais achetée quand j'avais encore mes vrais cheveux, en prévision de, et pour me mettre dans l'ambiance.

 

20130711_115453

 


 

Puis en mode éco, "Aujourd'hui, pas trop la pêche, je bouge pas, je sieste" : le T-shirt à dodo chiffonné sur mon jean, pas maquillée, pas bijoutée, rien, quoi, sauf la casquette, pour ne pas perdre des cheveux partout et préserver mes proches, qui en ont bien assez avec les films de zombis qu'ils regardent pour avoir peur

Ecoutez ça environ 50 secondes  environ

 

mode éco

 

C'est de pire en pire, hein ! Z'avez pas encore tout vu, attention les yeux !

 


 

 

Puis en mode "bebeurk, ça va pas fort" post chimio : attention, vous pouvez vous arrêter là, cette image peut vous choquer grave ! Moi-même, dans la glace...

Quant à ma petite chatte Vanille, voyez ce que ça lui fait...

20130630_003122

 

Ta Ta ta tam...

 

 


 

Attention !

 

 

Ecoutez ça   1 minute 25 mini...   c'est à ce moment-là que les paroles sont intéressantes

 

Attention !

 

 


AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

 

mode beurk

Me sens encore plus toute nue que sur la plage naturiste de Port-La-Nouvelle en 1980 (un seul après-midi, en visite chez des nudistes ! J'aime pas trop, suis pudique)

Ecoutez ça ad lib (final)

Si vous voulez...
Hé oui, c'est le quotidien ordinaire du cancéreux ou de la cancéreuse...

Mais, comme après, quand on va mieux, ça repousse, on va pas se plaindre, en plus ! (rires)