Enola_Gay

Demain, c'est la der...

La dernière séance de rayons ! Yes yes yes !

A partir de lundi, plus besoin de me lever...

Enfin, si, car rendez-vous lundi au lycée de Gazelle Jolie à 9 heures. Bon.

 

 

 

Donc, à partir de mardi, quelle angoisse (rires) plus besoin de se lever (plus obligée mais pourrai pas m'en empêcher), de se laver, de se pomponner, d'enfiler sa perruque, d'attendre le taxi en trichant au sudoku (force 5 décidemment, j'y arriverai jamais, je crois qu'avec le force 4, j'ai atteint mon point de Peter...)

 

douche


Me laver, ben si, quand même...Un peu.
Parfois ?

Beurk (rires)

 

 

 

 

 

 

 

matisse2

 

Va falloir que j'occupe toutes ces matinées redevenues libres ! Greg (alias Matisse) et ses charmantes collègues, merci à vous tous, merci merci merci) et Sam (alias Enola Gay, je vous la fais en musique cette fois, allumez vos enceintes) vont me manquer.

 

 

 

 

 

 

 

 

kindle

Et Christine aussi, charmante et souriante jeune patiente (40 ans) de radiothérapie, avec qui j'ai discuté Kindle (elle l'a acheté, j'ai fini de la convaincre).

 

 

 

 

 

 

 

bazar

Heureusement, il règne ici un bazar monstrueux auquel je vais pouvoir m'attaquer. (Voeu pieux ?)

 

 

 

 


 

paperasseEt mon classement de la paperasse, pourtant bien commencé en ...septembre, va pouvoir être repris.

 

 

 

 

 

 

 

 

raccomodage

Et j'ai du raccomodage à faire (chouette, j'ai horreur de ça).
Quant au repassage, j'aime mieux ne pas y penser.

 

 

 

 

 

 

 

Il y a toujours ma lecture, Kindle est archi plein, et les séries TV (je vais m'attaquer prochainement à Wallander, sauf que je risque d'être déçue, ayant lu à peu près toute la production de Henning Mankel concernant les aventures de ce commissaire suédois un peu décalqué. Je suis quasiment TOUJOURS déçue quand je vois ce que j'ai lu. Mais bon, je vais au moins regarder 2 épisodes pour être sûre que je n'aime pas).

Bref, je ne suis même pas encore libérée que je suis déjà surmenée rien qu'en pensant à tout ça.
Vivement que je retourne bosser pour me reposer, (rires) quoi, le ménage n'a jamais été ma tasse de thé, même avec un soupçon de rhum dedans, alors maintenant, le thé sans rhum... Bref bref.

seringue-3-corps

Sinon, depuis hier, je me shoote au tamoxifène. Enfin, façon de parler, je prends un comprimé de plus tous les matins, et j'en prends pour 5 ans (au moins).

Comme vous pourrez le lire si vous avez la curiosité d'ouvrir le lien, je risque (entre autres bénéfices)
- de regrossir (youpi)
- de reperdre un peu mes cheveux (youpi youpi)
- et/ou de me choper un cancer de l'endomètre ou de réactiver feue mon endométriose (trop belle la vie, non ?)
Mais les bénéfices dépassent les risques, (y paraît) et de toutes façons, je n'ai pas le choix. Donc...

 

 

 

 


Et j'ai vu l'oncologue pour la dernière fois de l'année mardi.
Même de date à date, c'est la dernière fois de l'année, car elle ne veut pas me revoir avant...UN AN.

Voilà, c'était le cancergag de la semaine, elle ne peut pas m'assurer que je sois guérie, non non non non, mais elle me laisse tomber comme une vieille chaussette. Que dois-je en déduire selon vous (vos commentaires seront les bienvenus, je nage -encore une fois - en pleine perplexitude ! )

Heureusement, je dois voir le (la)  chirurgien(ne) - décidément, ça me gêne toujours autant de féminiser les professions, suis de la vieille école (publique) - 2 mois après la fin de la chimio, donc fin janvier, le rendez-vous est d'ores et déjà pris.

Et je dois refaire une mammographie six mois après la fin d'Hiroshima, donc fin mai environ. Pour le reste, le renouvellement du tamoxifène chaque mois, c'est mon médecin de famille traitant qui le fera, ça me donnera l'occasion de le voir.

C'est ça aussi, le cancer : on arpente tous les couloirs de tous les hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux, chambres d'hôpital très souvent, voire quotidiennement pendant 8 mois, et du jour au lendemain, crac boum hue, plus rien, que dalle.
Bon, c'est mieux, positivons, mais ça laisse un vide, quand même !

Que de découvertes en si peu de temps !

Et que vais-je bien pouvoir vous raconter dorénavant ?

L'angoisse de la page blanche de l'écrivain (en herbe).

On s'attaquera à la psycho, ou au macramé (hum hum), ou au point de croix (hum hum hum), ou au scapbooking ?
Moi qui ai 2 mains gauches, ça promet encore quelques belles poilades.

J'attends vos suggestions, c'est vrai quoi, il n'y a que moi qui cause dans ce blog, je fais tout le boulot depuis des mois, et j'ai bien du mérite, je trouve !

(rires)

                         Bonne journée, vais siester un peu et laver les vitres de ma porte-fenêtre ? ensuite, on ne voit plus au travers.

                         Votre mémère bientôt plus atomisée, mais atomique toujours, pour toi, public ! Remisez vos compteurs Geiger (Wonder Fofie ? il te reste 2 mois environ pour me mesurer...)