matissebleu

Mais d'abord, un lien vers un beau texte (et ses commentaires), à propos d'Octobre Rose et du dépistage du cancer du sein.

Merci à Ginie et son blog "Femme sweet femme" que je suis régulièrement et dont les posts me font souvent hurler de rire.(Voir aussi "mon blog de bébé", de la même auteure, et très chouette et rigolo aussi.)


Sauf que là, c'est sérieux, et ce qu'elle dit est très vrai. D'ailleurs, quoi qu'elle dise, même quand c'est rigolo, c'est toujours sérieux et très vrai.

Et faites vous dépister, Mesdames, sacré nom de Zeus !

Bref, le nouveau Matisse : un manipulateur en radiothérapie (balèze, qui bouge son énorme machine selon des angles improbables pour vérifier que tout est OK), que j'ai vu aujourd'hui pour la deuxième fois, charmant, souriant, mignon comme tout (en tout bien tout honneur, je ne pourrais pas être sa mère mais presque, après tout, c'est meilleur pour le moral d'en avoir un tout mignon).

Il a dessiné plein de carrés, traits, pointillés... sur mon roploplo gauche (photo à venir quand chéri chéri l'aura récupérée, promis, je vous la montre, c'est le mois de la totote)

Au feutre bleu.

Donc Matisse, ce surnom va lui rester !

Et comme tout est OK, jeudi, on attaque à la bombe atomique (pour du vrai).
Jeudi, parce que demain et après-demain, la machine est en arrêt pour maintenance, ça commence fort !
J'aurai en plus une machine toute neuve.

J'ai acheté du savon et un déo, en pharmacie, sans parabens, sans parfum, sans alcool (c'est surtout sans parfum, l'important, c'est comme au soleil, mais le reste est vendu avec et c'est tant mieux), histoire de ne pas puer assymétrique...

Il me faut encore (c'est Matisse qui l'a dit ce matin) de l'huile d'amandes douces (sans parfum), pour tartiner mon roploplo avant et après la séance, mais attention, il faudra nettoyer d'un coup  de gant de toilette avant de passer dans le grille-pain, "ça doit être nickel" (sic) dixit Matisse.

Donc, je ne sais toujours pas ce que ça fait, les rayons. Vous raconterai plus tard. Mais ça ne brûle pas, il ne faut pas écouter les mauvaises langues, chaque traitement est unique et calculé au quart de micropoil pour que pas.

A confirmer.
Jeudi.

J'ai quand même les chocottes.

Votre starissime militante du dépistage fait dans les temps (pas comme moi, quoi ! )