" />
21 avril 2015

Rassurez-vous, je ne suis pas (encore) morte ! (NOuvelles en vrac)

Bon, je sais, j'exagère, ô public* adoré mon amour  ! (Merci au regretté Pierre Desproges pour cette citation) * Public, faut voir, un blog a des pointes de fréquentation quand on écrit, entre 2 messages, c'est plutôt calmos. Bref ! J'ai le plaisir de vous annoncer que JE VAIS BIEN ! Bon, je passe sur la fatigue liée d'une part aux effets secondaires du Cancer du sein : le tamoxifène bientôt prescrit pendant 10 ansCe médicament qui réduit le risque de récidive après un cancer du sein est aujourd'hui prescrit pendant 5... [Lire la suite]

15 août 2014

Cancer Blues...épisode 2, le retour ! (de vacances)

Hé oui, nous sommes vendredi, et nous sommes rentrés depuis mardi soir. Pas encore eu le temps d'allumer l'ordi, si si si ! Dimanche 31° au départ de Fréjus (oui, nous avions été conviés à déjeuner avant de prendre la route chez ma belle-soeur chérie, merci à vous 3) Dimanche soir, 26° à notre arrivée à Lyon. Lundi matin, 25° sous une pluis battante, l'aprem clair et ensoleillé, 25 ou 26°. Mardi matin, toujours à Lyon, beau zet chaud. Autoroutes A6, A31, A26 : thermomètre en chute libre au fil des kilomètres pour déculminer à... [Lire la suite]
03 avril 2014

Fatigue et prise de poids : heureusement j'ai mes 3 bonheurs quotidiens...

Mes amis, suis naze de chez naze et j'ai mal partout, surtout au dos.Et voilà le retour des crampes. Je confirme : travailler n'est pas (très) bon pour la santé - physique  à tout le moins. Mais excellent pour la santé mentale, ceci compense cela. Merci mes zamies pour vos encouragements sur les "administrativeries". Ça aussi, ça me fatigue d'avance, je n'ai jamais aimé les paperasses. Et pis j'y comprends rien de rien. Bref, ce matin : Y fait beau (même si c'est moins qu'hier) GAZELLE JOLIE EST AU LYCÉE ! YES YES YES ... [Lire la suite]
Posté par Edith7714 à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 décembre 2013

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles....

Rien ... (comme aurait écrit dans son journal intime, Louis XVI le 14 juillet 1789 - oui, je lis un bouquin d'histoire, très bien au demeurant, vous en causerai plus tard). Un peu de migraine,supportable, grosse fatigue, faut laisser du temps au temps, comme dirait l'autre, douleurs articulaires qui pourraient être des effets secondaires du tamoxifène, mais aussi ceux du virus familial qui trainaillent ces jours-ci. Là, par exemple, après une heure d'ordi, super-mal dans les cervicales, vais m'allonger avec Kindle (c'est le nom de... [Lire la suite]
05 décembre 2013

L'angoisse de la page blanche ...

Ben ça y est ! Je ne sais plus quoi raconter, c'est le calme plat, plus de chimios, plus de rayons, enfin les VRAIES VACANCES, quoi ! Depuis lundi, je me prélasse, je n'en fiche pas une, je vous avais dit que je laverais mes vitres ? Ben non...mais j'y pense très fort (trop de soleil, trop de brouillard, trop froid, y pleut...) Je lis, je traînasse, je sudokute, je conduis et/ou je vais chercher Gazelle Jolie au lycée, je sieste... On ne va pas se plaindre, non plus, mais le tamoxifène (l'hormonothérapie), me file une légère... [Lire la suite]
04 novembre 2013

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles...

Comme dit le proverbe.Enfin, bonne en ce qui concerne ma santé et celle de mes proches, c'est l'essentiel ! Chers lecteurs et désormais amis (pour les nouveaux venus éventuels), votre bombasse a été bien silencieuse la semaine dernière, et vous vous êtes inquiétés, évidemment. (Là, je me fais peut-être des illusions, mais je m'en fiche, ça fait du bien de penser qu'on pense à moi...) Ben, si c'st le cas,  c'est très sympa, mais inutile. C'est juste que les vacances des uns ne sont pas celles des autres, et j'ai été absolument... [Lire la suite]

25 octobre 2013

Les news du jour en vitesse !

Et merci à Mon amie N  qui se reconnaîtra, pour m'avoir trouvé cette photo canon et très représentative : La barbe en moins, mon menton étant toujours délicatement imberbe (mes cils et mes sourcils tardent à revenir, mais à choisir, je préfère sans la barbe ! ) (rires). Avé la clope. Ben oui, mais moins. Enfin, j'essaie, pas envie de recommencer cette corrida, avec un pronostic plus mauvais dès le départ, faudrait être zinzin... Oui, mais, une chose à la fois, aussi, suis pas WW (wonder woman) Sinon, toujours claquée à... [Lire la suite]
17 octobre 2013

Premier bilan après l'apocalypse*

* Merci à Frédéric Beigbeder, à qui j'ai "emprunté" le titre d'un bouquin très bien (pour une fois, dit la mauvaise langue) et qui traite de littérature. (NDLR)   Déja presque 8 mois que la première suspicion de cancer est survenue. Déjà 7 mois depuis la première chirurgie. Déjà un mois depuis la fin (?) des chimios. Déjà une semaine de radiothérapie... Le temps passe vite et on arrive au bout ! (?) Déjà se profile la reprise (?) de travail à l'horizon (janvier 2014 ? Si on a encore du boulot d'ici là, on devrait avoir des... [Lire la suite]
15 octobre 2013

Toutes mes excuses, mais j'aime pas le téléphone !

Spécial dédicace à Vivi, qui m'a reproché hier via répondeur interposé (vu que je subissais mon Hiroshima quotidien entre 4 murs d'un mètre cinquante d'épaisseur,) et fort peu aimablement, d'ailleurs, de ne JAMAIS l'appeler. Ben non. Déjà que j'appelle beaucoup trop rarement ma mère, mon parrain attentif, mes frère et soeur, mes meilleures amies (pardon Géraldine, mon amie de 30 ans bientôt, pardon Virginie, mon amie de 15 ans, pardon, Stéph, mon amie de 10 ans, pardon Nora, plus récente mais néamoins, amie, pardon, chef vénérée... [Lire la suite]
11 octobre 2013

Ma nouvelle copine s'appelle Elektra !

  Elektra, c'est le joli petit nom de la machine à bombarder les neutrons ! Ne pas confondre avec Electre, Elektra vient d'un comics, c'est plus comique que Sophocle, excusez-moi, suis une littéraire, mais faut pas pousser ! Même pas mal ! Hier, c'était la première salve, alors, exceptionnellement, pour vérifier les réglages (encore ? Oui, mais ça rassure ! ), j'ai eu droit à des électrodes sur mon joli thorax dénudé, électrodes qui ont été déplacées deux fois. Le bombardement par lui-même, je n'ai rien senti. Les côtés... [Lire la suite]