" />
18 novembre 2013

Aujourd'hui, j'ai encore gagné !

Trop d'la chance ! Avoir un cancer, c'est que du bonheur, décidément ... 2 jours de rayons en rab ! Je vais voir mon taxman (Sam, alias Enola Gay) et mon manipulateur de radiothérapie (Greg, alias Matisse, alias Doisneau) deux jours de plus. Mon traitement de rayons (mon Hiroshima personnel) se terminant par 8 séances de bombardement intense sur la zone de la tumeur et seulement elle, à compter de demain, il se terminera donc... vendredi en huit. Sur le planning, il se terminait le 25 novembre(lundi), + 1 jour de panne à récupérer... [Lire la suite]

25 octobre 2013

Les news du jour en vitesse !

Et merci à Mon amie N  qui se reconnaîtra, pour m'avoir trouvé cette photo canon et très représentative : La barbe en moins, mon menton étant toujours délicatement imberbe (mes cils et mes sourcils tardent à revenir, mais à choisir, je préfère sans la barbe ! ) (rires). Avé la clope. Ben oui, mais moins. Enfin, j'essaie, pas envie de recommencer cette corrida, avec un pronostic plus mauvais dès le départ, faudrait être zinzin... Oui, mais, une chose à la fois, aussi, suis pas WW (wonder woman) Sinon, toujours claquée à... [Lire la suite]
17 octobre 2013

Premier bilan après l'apocalypse*

* Merci à Frédéric Beigbeder, à qui j'ai "emprunté" le titre d'un bouquin très bien (pour une fois, dit la mauvaise langue) et qui traite de littérature. (NDLR)   Déja presque 8 mois que la première suspicion de cancer est survenue. Déjà 7 mois depuis la première chirurgie. Déjà un mois depuis la fin (?) des chimios. Déjà une semaine de radiothérapie... Le temps passe vite et on arrive au bout ! (?) Déjà se profile la reprise (?) de travail à l'horizon (janvier 2014 ? Si on a encore du boulot d'ici là, on devrait avoir des... [Lire la suite]
15 octobre 2013

Toutes mes excuses, mais j'aime pas le téléphone !

Spécial dédicace à Vivi, qui m'a reproché hier via répondeur interposé (vu que je subissais mon Hiroshima quotidien entre 4 murs d'un mètre cinquante d'épaisseur,) et fort peu aimablement, d'ailleurs, de ne JAMAIS l'appeler. Ben non. Déjà que j'appelle beaucoup trop rarement ma mère, mon parrain attentif, mes frère et soeur, mes meilleures amies (pardon Géraldine, mon amie de 30 ans bientôt, pardon Virginie, mon amie de 15 ans, pardon, Stéph, mon amie de 10 ans, pardon Nora, plus récente mais néamoins, amie, pardon, chef vénérée... [Lire la suite]