Comme vous le savez maintenant, mais je le rappelle quand même pour les distraits, j'ai repris le travail (probablement trop tôt car c'est dur dur, NDLR), en mi-temps thérapeutique. Je ne travaille que tous les matins, du lundi au vendredi, à raison de 3 heures 50 théoriques. (Vive l'horaire souple, qui me permet de partir plus tôt car le vendredi j'ai kiné à 13 h 30).

Bref, l'autre jour, à la cantine, je croise ma RRH (Responsable de Ressources Humaines qui s'occupe de mon secteur, entre autres, et qui m'a fait signer un avenant à mon contrat de travail le jour de mon retour, lequel avenant stipulait que je ne gagnerai plus que la moitié de mon salaire habituel, soi dit en passant, gloups).

Nous papotons un peu, et elle me propose de me revoir en entretien pour parler de ma reprise.

OK, lui réponds-je, toujours sympa, vous me connaissez.

Et hier, je reçois un mail de sa part, avec une proposition de rendez-vous... mercredi 16 avril à 14 h 30.

Gag !

Non seulement, je ne travaille QUE le matin, mais en plus, le mercredi à cette heure là, j'ai kiné pour drainer mon lymphodème.

Ce que je lui ai répondu gentiment.

Elle s'est excusée et m'a redonné un rendez-vous vendredi matin 18 avril, à 9 h 30. J'aime mieux !

Ce n'est pas que je ne suis pas arrangeante, mais bon !

lautrecotedumiroir_2110092770_Point-d-interrogation