bouffée de chaleur

Hé oui, les femmes ménopausées sont connues pour avoir des bouffées de chaleur, en règle générale.

J'en ai eu.

Très peu, par chance.

Mais depuis que je suis traitée au Tamoxifène® (traitement hormonal : ce truc inhibe les capteurs des œstrogènes dans le cerveau, pas la production d'œstrogènes elle-même), et alors que je m'attendais plus ou moins à des troubles identiques à ceux éprouvés à la ménopause, c'est le contraire !

Parfois, d'un seul coup, alors que je suis douillettement installée sous ma couette, ou dans mon fauteuil relax devant une série-à-la-con comme j'adore, avec un plaid sur les genoux, ou que je vaque à mes occuppations, soudain, j'ai froid, mais froid,  à en claquer des dents !
Et tout aussi soudainement, ça s'arrête, et même parfois, ensuite, j'ai une vraie bouffée de chaleur, fugace, heureusement.

C'est grave, Docteur ?

Sinon, parmi les effets secondaires ci-dessous du Tamoxifène®

  • des bouffées de chaleur;                                                                 ben j'en ai parfois, on vient d'en parler
  • des changements dans le cycle menstruel;                                      plus de cycle
  • des crampes dans les jambes;                                                        souvent
  • des démangeaisons génitales;                                                        que nenni, pour l'instant 
  • une douleur osseuse;                                                                     bah, rien de plus qu'avant, j'ai 55 balais quand même !
  • un écoulement vaginal;                                                                   bof, non
  • une éruption cutanée;                                                                     ah, ça, ma main gauche se remet difficilement de la somato de  stomato, donc...peut-être, à surveiller
  • des maux de tête;                                                                          parfois, va savoir si c'est ça ou un virus ?
  • des nausées et des vomissements légers;                                        nan   
  • une perte partielle des cheveux ou des cheveux moins épais;             hors de question, ils sont occupés à repousser, non mais !
  • une sensation de tête légère.                                                           j'ai toujours été une étourdie de première classe

[On ne parle pas de prise de poids ? J'ai repris 3 kg depuis les fêtes, ce qui me contrarie quelque peu, voyez-vous... Mais entre les chocolats et les chips devant la téloche, accuser le Tamoxifène serait peut-être une manifestation de mauvaise foi ? (rires)

Je vais les reperdre en reprenant le boulot, na. ]

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si je ne consulte pas mon médecin ou si je ne reçois pas de soins médicaux.

  • des cloques, une desquamation ou un décollement de la peau ou des muqueuses;                de la peau de ma main gauche, par exemple ?          Ouais, devrais consulter, tiens...
  • une douleur ou une sensation de pression dans le bassin;                                                    non
  • le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux;                                                               non
  • des nausées ou des vomissements aigus;                                                                          non
  • un saignement inaccoutumé ou des ecchymoses;                                                               non
  • un saignement vaginal anormal;                                                                                         non
  • des symptômes d'anémie (par ex. de la fatigue, un essoufflement, de la pâleur);                    non
  • des symptômes d'une baisse du nombre de globules blancs (par ex. des maux de gorge, une fièvre, une toux); ben, c'est l'hiver, en même temps
  • des symptômes d'une inflammation du pancréas (par ex. une douleur intense dans la partie supérieure droite de l'abdomen); droite??? Je croyais que c'était le foie à droite ? non
  • une toux et un essoufflement;                                                                                             je fume encore
  • une vision floue ou des anomalies du champ visuel.                                                              non non non

Cesser la prise du médicament et solliciter immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :
(je n'en ai aucune pour le moment, donc je continue à avaler mon cachet every morning)

  • une enflure des mains, des pieds ou des chevilles;
  • des signes d'une grave réaction allergique (par ex. de l'urticaire, une difficulté respiratoire, une boursouflure du visage ou une enflure des lèvres, de la langue ou de la gorge);
  • des symptômes d'un accident vasculaire cérébral (par ex. l'apparition soudaine d'une faiblesse ou d'un engourdissement dans les bras ou les jambes, d'une difficulté à parler, d'étourdissements ou d'un mal de tête intense);
  • des symptômes d'un caillot de sang dans la jambe (par ex. de la douleur, une enflure ou une rougeur du mollet ou de la jambe);
  • des symptômes d'un caillot de sang dans le poumon (par ex. une douleur thoracique et un essoufflement).

 

Comme on le voit, c'est pas du chiqué, encore un chouette poison indispensable à ma survie !

Mais il faut garder confiance, cela va très bien se passer,  le jeu en vaut la chandelle... Et puis j'en ai pour deux ans (moins 3 mois à présent) après on change pour un anti-aromatase ! Qui donnera de l'ostéoporose, youpi ! D'ici là, je serai de toutes façons ménopausée  depuis suffisamment longtemps pour me chopper l'ostéoporose naturellement ! Donc, ce n'est pas un problème, dirons-nous ?

Mais bon, le poison, j'ai prouvé que j'y résiste bien. Pourvu que ça dure ! Chéri-chéri, quand tu voudras te débarrasser de moi, choisis un autre moyen (rires)