Kafka

Où il est fortement question de ma reprise de travail.

Hé oui, votre bombe préférée commence à tourner vraiment en rond, à présent que Gazelle Jolie est (quasiment) tirée d'affaire question intervention chirurgicale.

Je reprends le vendredi 14 mars, en mi-temps thérapeutique. Donc vendredi matin, et pis c'est tout.

Déjà, un vendredi. Certes, c'est cool, ça permet de reprendre le boulot en douceur, de dire bonjour aux copines, aux collègues, de retrouver mon bureau avec mes petites zaffaires (mon Bled, par exemple, indispensable pour le pluriel des mots composés, je ne suis pas fichue de retenir la règle).

Mais je n'ai pas choisi le vendredi. Non, non, non, c'est la sécu qui l'a dit.

Au moment de télétransmettre mon avis de prolongation d'arrêt de travail, mon médecin a reçu un message d'erreur : "la date de reprise doit être antérieure à la date de fin d'arrêt de travail". Enfin, c'est l'idée, elle n'est peut-être pas formulée tout à fait ainsi. Le médecin avait arrêté mon arrêt au 15 mars, et noté ma reprise en mi-temps thérapeutique le 16 mars. Logique ? D'autant plus que le 15 mars tombe un dimanche, et qu'a priori je ne travaille pas (plus) le dimanche. Ca, c'était bon du temps de mon passage au service informatique quand les applis se cassaient la figure en beauté. Et que j'étais encore jeune.

Eh ben non, dis donc, pour la sécu, je devais reprendre AVANT la fin de mon arrêt ! Donc, vendredi. Et toc, ça, c'est dit ! Et d'une.

Pour le mi-temps thérapeutique, mon médecin traitant, à qui j'en avais parlé, m'avait bien expliqué, voici environ six semaines, que l'entreprise devait d'abord donner son accord, et qu'ensuite la sécu donnerait le sien.

J'ai donc téléphoné à Chef Vénérée, ça nous a donné l'occasion de blablater un peu, et elle a contacté la DRH, qui devait contacter le servive Médical, notre belle entreprise étant dotée d'une Médecine du Travail intra-muros (pas du luxe ces dernières années, mais c'est une autre histoire).

Depuis, j'avais "mal aux jambes à force de guetter le facteur" *, mon téléphone portable était en ordre de marche tous les jours (oui oui, tout arrive, je progresse), et... rien. Rien de rien de rien...

Bon.

Bon bon bon.

Bien.

Aux grands maux, les grands remèdes, le toubib a fait ce fichu papelard avec demande de mi-temps lalilalère, ligne que j'ai fluotée sur la sortie imprimante qu'il m'a donnée et qui tient lieu de justificatif de mon absence.

Chéri-chéri (oui, il travaille dans la même entreprise et la même direction que moi, pour les nouveaux venus éventuels), Chéri-chéri, donc, l'a dûment remis avec une grande célérité à notre assistante de direction qui gère aussi les arrêts, en plus de TOUT le reste... Hommage, Isabelle !

Et là branle-bas de combat.
Comme j'en ai marre de raconter (rire), et que je suis feignasse, je vous livre les extraits de mails échangés. C'est plus parlant. Comme la Fonelle© de "ELLE"©.

------------------------------------------------------------------------------------

De :  Isabelle
Date d'envoi : mercredi 19 février 2014 09:54
À :  Marie (de la DRH, NDLR)
Objet : Edith

Bonjour Marie,

Il semblerait qu’Edith ait fait une demande de reprise pour mars via un mi-temps thérapeutique.Edith attend des nouvelles de vos parts sur le « go »
Merci de m’informer en retour
Bien cordialement

--------------------------------------------------------------------------------------

De : Marie
Envoyé : mercredi 19 février 2014 09:57
À : Pascale (son assistante qui s'occupe des trucs de maladie, NDLR)
Cc : Isabelle
Objet : TR : Edith

Hello Pascale
Je suis en formation, puis je te laisser répondre à Isabelle car je ne souviens plus si tu as reçu ou pas pas une demande écrite de la part d'Edith?
Merci

(ça ne risque pas, NDLR)

--------------------------------------------------------------------------------------
De : Pascale

À : Marie
Cc: Isabelle
Objet : RE: Edith

Marie,
Je n’ai pas du tout connaissance d’une demande de mi-temps thérapeutique pour Edith mais je me renseigne auprès de la Médecine du Travail pour savoir s’ils ont eu une demande de pré-reprise ou de l’ADP pour vérifier s’ils ont reçu un courrier de la CPAM donnant son accord ?(graisse et italiques par mézigue, NDLR)

Je te tiens informée

Merci

Bien cordialement

Pascale

(ça ne risque pas non plus, la sécu a été informée le 17 février, NDLR)

--------------------------------------------------------------------------------------

De : Marie
Envoyé : mercredi 19 février 2014 10:22


À : Pascale
Cc : Isabelle
Objet : RE : Edith

Merci Pascale; je m'en doutais. (Eh ben alors ? NDLR) En effet, j'en ai déjà parlé avec A..sa manager. Pour l'heure, Edith doit d'abord voir T...(le toubib de l'entreprise, NDLR) mais sauf erreur de ma part, c'est loin d'être le cas. (ça risque pas, en effet, NDLR)

A son retour d'arrêt maladie, elle sera vue par la médecine du travail et ce n'est qu'en fonction des précos émises que nous verrons comment avancer.

Bonne journée

 --------------------------------------------------------------------------------------

De : Isabelle
Date d'envoi : mercredi 19 février 2014 10:24
À : Marie;Pascale
Cc: Herve (mon conjoint, NDLR)
Objet : RE: Edith

Merci pour vos différentes réponses
je mets Hervé en copie (son conjoint) pour qu’il voit (sic) avec Edith
Bonne journée à tout le monde !

--------------------------------------------------------------------------------------

De : Marie
Envoyé : mercredi 19 février 2014 10:27
À : Isabelle; Pascale
Cc : Herve
Objet : RE : Edith

Oui, pas de souci! Pas d'inquiétude pour Edith car elle sera spontanément contactée par l'infirmerie à son retour.
(Ben oui, comme à chaque retour de maladie, banane, c'est la procédure habituelle ! , NDLR)

A bientôt, à votre dispo si besoin

 

--------------------------------------------------------------------------------------

DE Herve

19 févr. (Il y a 2 jours)
   
à moi

Pour info (Chéri-chéri est du genre laconique, il a juste fait suivre l'échange qui précède sur mon mail perso, NDLR)

--------------------------------------------------------------------------------------

de Edith (moi, NDLR)

19 févr. (Il y a 2 jours)
 
à isabelle
Bonjour Isabelle;
comme d'habitude, je vois que l'info circule bien (rires). Tu n'es bien sûr pas en cause, vu que personne ne t'a prévenue, toi non plus.
Alors voilà : mon médecin traitant m'a dit que je devais avoir d'abord l'accord de l'entreprise pour ensuite demander un mi-temps thérapeutique à la sécu.

J'ai donc téléphoné à A... qui a rencontré deux fois Marie  (une fois, elle avait rendez-vous exprès pour ça, la deuxième fois pour autre chose, mais elle lui en a reparlé).
Marie a donc fait le nécessaire, selon A..., auprès du médecin du travail, voici deux semaines.
Depuis, je n'ai aucune nouvelle du médecin du travail, ni de la DRH (qui ne dit mot consent ????) et A...non plus.
Alors mon médecin traitant a informé la CPAM  au moyen de l'arrêt de travail que tu as sous les yeux... télétransmis lundi 17/02

Et, vu qu'ils sont toujours très pressés à la sécu, Pascale ne risque pas d'avoir déjà reçu un courrier de leur part ? On est le 19 février si je ne me trompe pas.
Et pour ma part, je ne risque pas d'avoir envoyé le moindre courrier à Pascale, vu que personne n'a pensé à me dire que je devais le faire ?
En résumé, je reprends le 14 mars, sous quel régime ? Ce serait bien que je le sache d'ici là. Et que je sois payée, sinon c'est de l'esclavage (rire)

Bonne journée chère Isabelle, je suis très contente de te revoir bientôt

 

--------------------------------------------------------------------------------------

DE Isabelle

19 févr. (Il y a 2 jours)
   
à moi

Bonjour Edith

 Suivant le message de Marie, tu reprends bien à la date indiquée et tu vas aller directement voir T...

Et de là va (sic) se déclencher tous les documents nécessaires pour un mi-temps thérapeutique.

 A bientôt ! je suis contente que tu ailles mieux !

Bonne journée

--------------------------------------------------------------------------------------

de Edith

20 févr. (Il y a 1 jour)
 
à Isabelle
Bonjour Isabelle !
Merci pour ces nouvelles rassurantes.
Je reprends donc le vendredi 14 mars matin.
Je suis aussi très contente de revenir, les copines me manquent.... le boulot, moins, mais quand même !
Bises et bon courage à toi
Edith
--------------------------------------------------------------------------------------

de Isabelle

20 févr. (Il y a 1 jour)
   
à moi

Bonjour Edith

Je prépare donc ta rentrée

C’est vrai, ce n’est pas évident de rester chez soi, mais toi tu ne pouvais pas faire autrement.

A bientôt

--------------------------------------------------------------------------------------

de Edith

20 févr. (Il y a 1 jour)
 
à Isabelle
Merci et à très vite à présent !
--------------------------------------------------------------------------------------

de Isabelle

20 févr. (Il y a 1 jour)
   
à moi, Hervé

Edith

 Je viens de prévenir l’infirmerie et l’idéal c’est que tu viennes avant pour une pré-reprise, on me propose

le vendredi 28 Février matin à 11h, possible pour toi ? (Ah, ben, voilà....NDLR) et puis ensuite tu pourrais manger avec tes copines !!

de là T.... (le toubib du travail, NDLR) pourrait déclencher les papiers du mi-temps

Qu’en penses-tu ?

 A+

-------------------------------------------------------------------------------------

de Edith

20 févr. (Il y a 1 jour)
 
à Isabelle 
J'en pense du bien ! C'est Ok pour vendredi 28 à 11 heures.
Merci encore pour tout le mal que tu te donnes (et que je te donne).

A très vite donc, le 28 !
<3

-------------------------------------------------------------------------------------

de Isabelle

20 févr. (Il y a 1 jour)
   
à moi

C’est enregistré ! donc rendez-vous le 28 !

 -------------------------------------------------------------------------------------

Ouf ! Vous aurez remarqué qu'il aura fallu 2 jours et beaucoup de temps, et d'énergie, de beaucoup de monde, pour qu'enfin, je décroche un rendez-vous avec le Médecin du Travail !

Reste à ne pas oublier le rendez-vous, à  présent, j'aurais un peu l'air concon...

J'hésite quand même à comparer à la sécu, mais encore un petit effort, et on y sera !

Kafka aurait aimé, je pense...

Allez, sur ces belles paroles, bon app.

                                                       Votre Mère-Edith adorée, calmée aujourd'hui, mais perplexe encore une fois !

(*merci au groupe musical Imago de ma jeunesse)