Et dans ma rue, (environ 15 maisons), à ma connaissance, nous sommes déjà deux...Je voisine peu.
En face, encore une ! Le cancer du sein est une parfaite saloperie qui ne connaît pas la crise !

Ma copine M. qui se reconnaîtra, a été opérée la semaine dernière... A priori, elle va bien, au physique comme au moral, Dieu merci. On en causera jeudi, ma chérie, je pense fort à toi...En plus, tu t'es pris la nouvelle en pleine tronche juste avant les fêtes, youpi !
Bon, maintenant, c'est en route, ça a été pris tôt, je ne me fais pas de souci, tu es entre de bonnes mains.

Moi, je continue de prendre ma pilule tous les matins, bien sagement. Mais je ne sais pas si c'est le contrecoup que je me prends ces temps-ci (l'année 2013 a quand même été un peu Rock'n Roll), mais je suis crevée, crevée, crevée. J'ai souvent mal à ma tototte, c'est sûrement les hormanes, je vois ma chir (la fée aux doigts d'or) jeudi, donc, on verra tout ça.
Et j'ai mon bras à géométrie variable qui m'empêche de repeindre, détapisser, enfin, de faire tout ce qui me plairait bien, mais non, tant pis !
Repos ! Pour changer, après tout, si je suis en arrêt maladie, c'est bien pour ça.
Déjà, repasser, c'est le temps d'un épisode de série à la con, donc 40 minutes environ, après j'ai mal au cou, au bras...et j'arrête. Le niveau du tas ne descend pas, je pare au plus pressé (les chemises et pulls du grand homme, les T-shirts de Fiston...) mais on s'en contrefous, disons-le carrément. Quant au reste, idem !

Bon, je ne le répèterai jamais assez : faites vous dépister, sacrebleu !

ruban rose

Bon, on n'est plus en octobre, mais c'est pas une bonne raison !

Bonne journée, vais déjeuner avec mes 2 meilleures zamies près du boulot !

Et toc, lalalère, suis contente !