Il y a un an, j'étais au fond du fond de la dépression, je commençais à peine à sortir la tête de l'eau, à grands coups de Valium 30, dans la structure d'accueil qui m'hébergeait...

Fin février, juste considérée comme en bonne voie de guérison, à la fin de ma prise en charge hospitalière, et avant de retourner bosser, j'ai décidé de faire un check-up physique. Le moral allait mieux, il fallait réparer quelques négligences (dentiste, dépistages conseillés des cancers des quinquas, gynéco qui ne m'avait pas vue depuis... trop longtemps etc...)

Et paf, il y a neuf mois, le verdict : cancer du sein.

Et depuis, 2 opérations à un mois d'intervalle, 6 séances de chimio bien empoisonnantes, et enfin 6 semaines de radiothérapie...Pas eu le temps de dire ouf !

Mais vous savez tout ça, vous avez suivi mon feuilleton durant tout ce temps. J'en profite pour vous remercier de votre fidélité et de votre soutien.

A présent, bien qu'encore fatiguée, je vais bien, je prends sagement ma petite pilule blanche de l'hormonothérapie chaque matin, et j'envisage de reprendre de boulot d'ici trois mois, (ne précipitons pas les choses ! ) avec sérénité, et même une pointe d'impatience !

Et je n'ai plus grand chose à raconter à propos de ce cancer : visite chez la chir fin janvier, mammo en mars, visite chez l'onco en décembre...
Une sacrée page se tourne en même temps que se termine cette belle année 2013, qui m'a vue me retrouver et vous retrouver, vous mes proches que j'avais oublié que j'aimais.

Cette année, malgré l'angoisse (qui est encore présente, risque de récidive ou autre cancer ?), les souffrances (bien qu'elles n'aient pas été si terribles, avec le recul), a été pour moi riche d'enseignements de tous ordres, et je crois bien que je sors grandie de cette épreuve, et que ce cancer m'a aidée à vaincre d'autres démons qui gachaient ma vie depuis toujours.

Je profite bien de mes trois (minimum) petits bonheurs quotidiens : il fait beau, ma copine m'a téléphoné, j'ai réussi ma tarte, ma fille m'a fait un gros câlin, mon fils a réussi son examen, mon chéri n'a pas ronflé cette nuit, j'ai adoré le bouquin que je viens de finir etc... etc... - ça dépend des jours, c'est ça qui est bien, ça change et c'est toujours une bonne surprise !

Je devrais fermer ce blog, qui n'a plus vraiment lieu d'être, sauf à donner des nouvelles à celles et ceux qui sont loin.

S'il se passe quoi que ce soit côté cancer, je vous informerai, ça va de soi.

Mais comme je suis une pipelette incorrigible, je crois bien que je vous causerai de mes coups de gueule, de mes coups de coeur et de mes lectures, par-ci par-là, moins souvent sans doute.

Je vous souhaite de bien finir cette année, pour moi ô combien mémorable, et vous adresse tous mes voeux de santé, bonheur et réussite pour 2014.

Merci encore à vous tous, je vous aime fort.

Prenez soin de vous surtout, et faites vos dépistages, les quinquas ! Le cancer se soigne de mieux en mieux, et c'est pas faire l'autruche qui guérit !

meilleurs-voeux_2014