Je vais bien moralement, mais très fatiguée au physique, la dernière chimio ne m'a pas tuée, mais elle m'a transformée en flaque de gadoue ! (rires).

nucleaire

Aujourd'hui, première séance de rayons, après tous les ajustements de la machine qui va me transformer en bombe atomique pour de vrai...

J'ai un peu   carrémént  les chocottes, à vrai dire ! 

Paraît qu'il ne faut et que ce n'est rien du tout... Je vous dirai ça cet aprem ou demain.

A part ça, tout baigne, sauf que je commence à en avoir marre au quotidien : dodo, siestessss, lecture, lecture, lecture (kindle ou ma revue de presse Facebook et les blogs que j'aime,) répondre aux gentils courriels, les méchants, je les jette, non en fait, je n'en reçois pas, je jette les spams.Je voie mes copines (la semaine dernière, j'ai annulé 2 déjeuners tellement j'avais des crampes aux pattes, je n'osais pas conduire, encore désolée mes chéries très chéries qui me manquent), je fais une lessive ou un lave-vaisselle, je donne un coup de balai quand j'ai la pêche, je repasse -ou pas -devant des séries à la con, bref, je n'ai jamais été très femme au foyer...

Du coup, j'ai envie de reprendre le boulot...

Ben oui, contrairement à ce que j'ai pu dire. Ce n'est pas le boulot qui me manque, notez bien, c'est les copines.
Mon chéri chéri rentre le soir en disant "tiens, tu as le bonjour de machine, untel à demandé de tes nouvelles"...
C'est super cool, je suis contente, je vous embrasse tous et toutes, mais ça me rappelle des bons moments et du coup, je spleene un peu (en plus, aujourd'hui, y pleut à seaux, je vous ai déjà dit ce que ça me fait sur le plan de la mauvaise humeur). C'est fou ce qu'on oublie vite les mauvais, en fait !

Bref, j'y reviens sans doute l'an prochain ?
Mes rayons, c'est tous les jours jusqu'au 25 novembre, j'espère que le toubib me laissera un mois de plus pour me remettre (rires). 
Et comme mes proches le savent, je ne bosse JAMAIS le 23 décembre et la semaine qui va avec, histoire de me faire à l'idée que je me prends un an de plus (ouais ma Virginie d'amour, tu le sais que j'ai piqué ton idée de génie ! J'y suis addict depuis près de 10 ans maintenant).

Je me tâte... Reviens-je ?

Ben oui, je crois.  A mi-temps, ça pourrait le faire...
Au moins au début, pour me remettre dans le bain. Parce qu'en plus j'adore mon boulot et on me dit que je le fais bien (sisisi, c'est pas modeste de le mentionner, et je ne croyais pas toujours "on", mais je me fais à l'idée, je progresse dans ma tête, aussi, hein, pas dommage).

A plein temps ? ça le ferait mieux sur le plan shopping avec Gazelle Jolie (même si hier après midi, j'ai dépensé plus de sous pour son père et moi que pour elle, ce qui est, disons-le tout net, exceptionnel ! ). Et puis j'ai des projets de travaux à la casa, tout est à (re)faire, ça coûte un max (voir épisode du changement de robinet ici, entr'autres).

Pas du tout ? Je ne pense plus autant que ce soit une bonne idée vu que j'en ai ras-le-bol au quotidien, et pas la vocation de devenir la championne du monde du maniement de la wassingue (pour les pas-du-Nord, de la serpillère).

Bon, je vous laisse, je dois enlever l'huile d'amandes douces que j'ai étalée ce matin sur mon sein palpitant (merci Racine, à moins que ce ne soit Corneille, la culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié, paraît il), mettre ma perruque et mes pompes, mon Kindle et les lunettes (et mes clopes, brrrr..pas bien, hein) dans mon sac, faire un petit pipi et attendre mon taxman pour la première irradiation !
Préparez vos compteurs Geiger, ça va biper sec !

                                                                                                                                                    Votre future bombe atomique pour de vrai !