Avant-dernière chimio, si tout va bien, vous aurez compris ô mes lecteurs vénérés ? Trop cool ! Contente, elle est la mère Edith atomique !
Ben oui, pas contente de subir une chimio, même si c'est pour la bonne cause, mais contente que ce soit déjà presque fini.
Et non, je n'ai pas disparu des ondes, rassurez-vous !

Suis juste débordée décidément, entre mon épuisement physique presque permanent, et TOUT ce qu'il faut que je fasse au quotidien ou de temps en temps, mais à ne pas oublier surtout, (car je suis étourdie, j'écris tout dans mon agenda, mais j'oublie de le regarder le matin au réveil...)
Sans ordre de priorité, je vous livre en vrac mon emploi du temps habituel (le train-train d'une cancéreuse, quoi)
Ma toilette, imaginez-vous le temps que je passe à :
  • étaler ma crème solaire écran total(obligatoire),
  • étaler du monoï ou une crème bio hydratante partout sur mon corps de rêve dont la peau est carrément déssechée comme un vieux parchemin (parcheminée, pour faire plus court)
  • retracer mes sourcils absents au crayon, estomper sinon j'ai l'air d'une très très vieille qui veut faire jeune
  • mettre du crayon khol au bord de mes paupières pour remplacer mes cils ridiculement rares et courts,si je déborde, comme je n'ai plus de cils, je pleure toute la journée, donc je fais ça tout douuuuuuuuuuuuuuuuucement
  • dévernir (ça, ça va assez vite, si le dissolvant ne s'est pas égaré quelque part dans cette grande maison)
  • ou revernir mes ongles : la lose totale, je ne le faisais jamais avant, ça déborde, beurk, retouches, dissolvant, suis obligée d'en mettre du foncé (donc du voyant) sur mes ongles moches en forme de pelle à tarte, l'horreur, Freddy et ses griffes de la nuit à côté, c'est de la rigolade
Bref...Tout ça, ça prend un temps fou !
Heureusement, je regagne un peu sur le temps de brushing (zéro seconde), d'épilation des gambettes (pour le moment, ça va encore) et je suis devenue experte dans la pose de la prothèse capillaire d'un coup d'un seul, et hop !
Je positive...
Mes passe-temps favoris :
  • la prise de sang au labo avant 10 heures impérativement (pas tous les jours, mais au moins une avant chaque chimio),
  • apprendre le sudoku (truc de malade, je pige que couik, j'en suis au force 1 ou 2, la lose aussi, mais je suis opiniâtre) ,
  • vider ou remplir le lave-vaisselle (des fois, quand les gosses sont partis promener en "oubliant" hum hum ),
  • faire tourner une lessive, (et la faire sécher si je n'oublie pas),
  • faire la sieste (au moins une tous les jours),
  • regarder les séries TV à la con que j'aime (en repassant le linge oublié dans le sèche-linge pendant 2 jours - ou pas selon ma forme),
  • aller à la biblio avec ma moman ( ttes les 2 ou 3 semaines selon ma forme et la sienne),et/ ou faire ses courses (mais c'est ma petite soeur qui se tape un max de ces corvées depuis que je suis malade, la honte ! Merci d'assurer et d'assumer ma puce chérie ! )
Ah oui, aller voir régulièrement :
  • l'oncologue (ah, ben oui, la veille de la fiesta en général, very important, toujours une heure de retard au moins, à prévoir, je lis dans la salle d'attente),
  • le psy1,(1 fois par mois environ)
  • la psy2, (idem),
  • l'alcoologue (idem),
  • le généraliste (pour ma bronchite ou toute autre raison farfelue hors cancer, genre besoin d'une prolong d'arrêt de travail),
  • l'orthodondiste régulièrement, et même le stomato au CHR fin juillet (pour Gazelle Jolie que je conduis, vu que son opération, ça me concerne, c'est quand même un gros truc, je suis l'affaire, et ça l'encourage. En plus, c'est loin),
  • la pharmacienne pour commander ma piquouze de vas-y-mémère (2 jours avant chimio minimum, ne pas oublier),
Appeler
  • le taxi (2 jours avant chimio minimum, ne pas oublier),
  • ma mère (pas assez souvent, c'est pas bien, fille indigne que je suis ! )
  • ma soeur,
  • mon frère,(en fait je lui écris plutôt des mails ou des comments sur Facebook, car il vit au bout du monde et mon portable ne va pas jusque là, quant au fixe, il n'est jamais sur sa base quand j'en ai besoin)
  • ma famille moins proche
  • mes meilleures copines (je ne suis pas très tel, vous le savez, donc j'appelle peu, c'est pas bien, hein, mais ça veut pas dire que je ne vous aime pas pour autant, j'aime pas le téléphone)
Répondre
  • au(x) téléphone(s),c'est rare mais parfois le fixe sonne alors que je suis sur mon portable, ça m'énerve !
  • aux SMS
  • aux mails
  • ou aux commentaires de vous, mes lecteurs chéris et mes cops (incroyable ce que je suis devenue popu auprès de collègues que j'aurais pas cru, et oubliée par des collègues dont je me pensais plutôt proche, comme quoi, la vie est pleine de surprises),
    Le tout sur
  •  Facebook,
  • Gmail,
  • Canalblog,
  • Google+,
  • Hellocoton (et encore, je n'ai plus depuis peu accès à ma boîte mail pro, z'ont encore dû bidouiller des trucs pas clairs)
Et bien évidemment IL FAUT QUE JE LISE, sinon je meurs tout de suite !
  • la presse mag que je reçois
  • mes mails
  • mon facebook, bien que là, suis débordée, je perds le fil (d'actus ah aha ah)
  • 3 bouquins par semaine en moyenne (des magnifiques, des bons... et des moins bons, parfois même des très nuls mais c'est plus rare)
  • les news via Internet (de plus en plus rarement, suis débordée, et puis c'est déprimant)
  • Pinterest (je zieute vite fait)
  • les blogs que j'adore (voir liste ci-contre)
Et je dois encore oublier des activités dans le tas... plus exceptionnelles : dentiste, gynéco, ménage, balades à pied, pâtisserie, saut en parachute (non je rigole, j'ai le vertige), rangement des placards, gymnastique au sol (jamais), plongée sous-marine dans une cage anti-requins etc....

Mais depuis que j'ai un peu de loisirs (!?) on en profite : je  conduis les loustics au code 2 voire 3 fois par semaine, Gazelle Jolie à la zumba le mardi soir, le fiston à l' ANPE  quand nécessaire (sinon il en a pour 2 h de bus et autant pour reviendre, hé oui, on vit dans la cambrousse, au calme ! )

Comment je faisais quand je bossais, tu t'étonnes que j'étais mal, stressée, dépressive ? Bon, OK, il n'y avait pas la zumba ni le code, en ce temps-là...mais yavait tout le reste PLUS le brushing et l'épilation !

Bon, j'ai même pu le temps de blogguer ces temps-ci !

Enfin, jeudi, c'est la pénultième, yeeeessss ! (j'aime bien ce mot, il y a des mots comme ça, que j'aime et d'autres que j'abomine, c'est selon)

Et puis, on ne fait que gérer un risque, je n'ai plus de cancer, et en même temps la chir a dû faire l'exérèse de mes fantômes, donc je ne déprime plus jamais, je n'ai pas bu une goutte d'alcool depuis le 22 décembre, mais je médite aussi là-dessus, et je deviens contemplative de petites choses de rien du tout que j'avais oubliées à cause du stress de ma vie de tarée... Un oiseau dans le jardin, les étoiles quand il fait clair... des trucs quoi.
J'ai aussi constitué un dossier pour l'assurance de prêt de la maison, ça m'a aussi pris un temps fou,mais je suis indemnisée à partir du 4 mars, je dois continuer à leur envoyer les prolongs pour être indemnisée jusqu'à ma reprise de travail. Si reprise il y a ! 
Pas mal, non ? De quoi m'offrir une femme de ménage quand les gosses et mon compagnon (mes esclaves, quoi, ouh là ils ne vont pas aimer, j'enlève) auront repris le chemin, qui du lycée, qui du... boulot/stage/formation/contrat pro...

Sans rire, je sais déjà que je ne reviendrai pas au travail avant début 2014 si tout va bien, mais comme il y a un plan de départ volontaire intéressant  prorogé en 2014 pour dégager les vieux salariés chers (moi, quoi), que tout se négocie, qu'on ne sait pas ce que réserve l'avenir, c'est la crise ...
Je me demande vraiment si ça ne vaudrait pas le coup d'y réfléchir sérieusement, ça commence à me trotter dans le ciboulot, 36 ans d'efforts, ça commence à bien faire. Et puis je suis gravement malade, quand même, c'est pas un petit rhume, ce truc que je n'ai plus, j'ai un cancer soit-disant, ça peut faire mourir ce truc, quand même... !

Et je suis bien certaine que ma petite personne va bientôt se retrouver dans le colimateur de la DRH, si ce n'est pas déjà le cas !

Et si tout va mal, je serai invalide, ou morte, donc pas de prob ! J'irai plus bosser ! 
En même temps, j'aime mon boulot, et voir du monde. Cruel dilemne ! Encore matière à réflexion.
Mais que c'est bon, aussi,  de prendre son temps : le matin, toujours programmée depuis 50 ans, lever 6 heures (dois faire pipi), je nourris la chatounette chérie (habituée à mes horaires matinaux, elle me guette), puis café(ssss) , clop(ss),  bouquinage sur la terrasse (à l'ombre, n'ai pas droit au soleil, m'en fous j'aime le soleil que quand je suis à l'ombre, ça tombe bien) Que du bonheur ! D'un coup, il est 7 ou 8 heures voire même 9 et les monstres déboulent, j'ai rien vu passer ! Bon, OK, cet hiver ce ne sera pas terrasse, sauf pour fumer...
Je m'occupe de moi, je m'écoute (enfin, j'écoute mon corps, ben obligée), en même temps, ça fait aussi partie des choses que j'avais oubliées. J'élague enfin ce qui n'est pas indispensable, ou même carrément destructeur, ça fait du bien...
J'imaginais même plus ! Je me suis rendue compte que ça fait 52 ans que j'étais TOUT LE TEMPS SOUS PRESSION !
Etre fille d'instit a des bons côtés mais pas que, j'ai toute ma vie voulu tout faire parfaitement pour être la première de la classe en tout et toujours, résultat, un gâchis pas piqué des hannetons (sauf sur le plan familial à présent). STOP !

Bon, avec tout ça, je cause, je cause (j'essaie de me rattraper depuis le temps que j'ai pas causé dans le poste) mais c'est l'heure du dodo !

A tchao bonsoir comme dirait l'autre !