De notre envoyé spécial à la Maison Blanche (à Croix Rouge, tiens pour changer)

DERNIERE MINUTE : COMMUNIQUE DE LA MAISON BLANCHE

barack-obama



Pour mémoire, après l'opération "coup de poing" relatée dans nos pages nationales, menée par la CIA voici 4 semaines afin d'empêcher les terroristes d'envaihir le Territoire National et d'y causer des dégâts irrémediables, nos agents du FBI ont remarqué tout d'abord l'exode massif de la population des POILTIFS. LIEN
 

De surcroît, les leucocytes, appelés plus familièrement "Globules blancs", ont quasiment disparu de nos côtes ! (voir notre article précédent pour le détail des opérations de sauvetage). LIEN

08910079

95950



Il faut noter que la deuxième vague de bouclage des frontières reportée à mercredi, A PU AVOIR LIEU, les PN ayant atteint le nombre minimum de 1500 individus.

(NDLR  : Notre envoyé spécial ne détient pas le nombre exact des bébés éclos, ayant oublié de demander le compte rendu précis au labo, mais sera prochainement en mesure de vous communiquer ce détail, si vraiment il vous interesse).

En conséquence de quoi, les forces armées basées au moyen ou lointain Orient ne devront pas être rapatriées de toute urgence ( NDLR : ce que votre envoyé spécial aurait tendance à déplorer, bref, passons), et le reste des équipes profitera d'un congé immédiat de trois semaines amplement mérité.

Le Président remercie avec une vive émotion tous les participants - et notamment les sommités internationales - à ce sauvetage "à la hussarde" de la population des PN, ils se verront tous remettre une prime spéciale et substantielle dont le montant n'a pas encore été communiqué...
(NDLR : Pas sûr que votre envoyé spécial, malgré tous ses efforts ne parvienne à obtenir ce renseignement classé "Secret Défense", comme d'habitude, ah la la dur métier que celui de votre serviteur)

Nous ne manquerons pas de tenir nos lecteurs informés de la suite donnée à cette affaire !

De notre envoyé spécial à Warneton, E. D.